FAUT-IL PAYER LA “DETTE” DE SES PARENTS POUR VIVRE PLEINEMENT SA VIE ?

« Ce livre est avant tout un combat contre l’injustice, mais la victoire revient toujours à l’envie de s’en sortir. Je dirais que quel que soit le problème, il ne faut en aucun cas baisser les bras, il faut se battre pour soi-même et contre soi-même. Pour réussir sa vie, ne jamais garder un secret, ne jamais rester avec des vérités non avouées. »

Philippe, mon amour, a tiré sa révérence avant de pouvoir finaliser ce projet d’ouvrage qui lui tenait tant à cœur. Je devais le faire pour lui. Ce livre est plein de sensibilité et de délicatesse, il le caractérise complètement. Vous, lecteurs et amis qui avez connu Philippe, je pense que vous allez prendre du plaisir à le lire et à le découvrir.

La maladie a malheureusement empêché Philippe Pintault d’aller au bout de son ouvrage. C’est avec beaucoup d’émotion que j’ai accompagné son épouse, Joëlle, dans la concrétisation de son rêve. Nous le lui devions.

Menu